Lettre de remerciements

 

Ottawa, le 6 avril, 2004

À toute l'équipe de la Dictée


Je tiens à remercier sincèrement toutes les personnes qui ont contribué à l'organisation, à la coordination et au déroulement de cet événement. Ce qui me restera le plus de cette expérience, ce n'est pas tant le succès que j'y ai connu cette année que l'accueil chaleureux que j'ai reçu à chaque année, les liens que j'ai tissés, et l'impression qu'on m'a communiquée que j'étais non seulement la bienvenue, mais que j'étais vraiment chez moi. Vous n'êtes pas sans savoir que de vivre en français en milieu minoritaire est un combat de chaque jour; et les Franco-Ontariens peuvent parfois se sentir face aux Québécois comme ces derniers se sont déjà sentis face aux Français: tantôt envieux, tantôt reconnaissants et tantôt agacés par des attitudes qui sont le fruit de réalités quotidiennes bien différentes. Lorsque, à ma première participation à la Dictée, j'ai découvert que je serais dans la catégorie A comme les autres régions "francophones", j'ai été à la fois honorée qu'on reconnaisse l'existence et la vitalité du fait français en Ontario, et intimidée d'avoir à me mesurer à des candidats qui baignaient dans un milieu beaucoup plus francophone que le mien. Cela attisa-t-il ma motivation? Peut-être bien. Je dois d'ailleurs avouer qu'une fois choisie parmi les douze finalistes, je ressentis un petit velours additionnel à gagner face au candidat français…Une chose est certaine, c'est que l'attitude de toute votre équipe a toujours contribué à souligner les liens qui nous unissent et c'est ce qui fit que mon pèlerinage annuel à Québec des six dernières années était toujours des plus agréables, des plus stimulants et des plus nourrissants (au sens propre comme au sens figuré!). Je sentais à chaque année que j'étais allée puiser à la source, resserrer des liens avec la francophonie d'ici et d'ailleurs, que nous étions plusieurs à partager une passion pour la langue française et que la lutte en valait donc la peine. C'est pour tout ça que je tiens à vous remercier.

Marie